ml.haerentanimo.net
Nouvelles recettes

Conseils pour éviter les intoxications alimentaires Galerie

Conseils pour éviter les intoxications alimentaires Galerie


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Parce que tomber malade, c'est chiant

istockphoto.com

Conseils pour éviter les intoxications alimentaires

istockphoto.com

L'intoxication alimentaire peut être douloureuse, épuisante et honnêtement dégoûtante. Le pire à propos d'une intoxication alimentaire est qu'une fois que vous l'avez contractée, vous ne pouvez plus faire grand-chose. Pendant des heures ou des jours ou aussi longtemps qu'il faut pour que le morceau incriminé quitte votre système, vous êtes hors service - en sirotant des électrolytes sur votre canapé avec un seau à la main.

« Intoxication alimentaire » est un terme générique pour toute forme de maladie résultant de la consommation d'aliments périmés ou contaminés. Les aliments peuvent être contaminés par des bactéries telles que E. coli, des virus tels que l'hépatite et même certaines formes de parasites. Les symptômes varient, mais les expériences courantes incluent de la fièvre, des courbatures, des douleurs, des vomissements et des déplacements fréquents aux toilettes.

Certains cas extrêmes d'intoxication alimentaire peuvent entraîner une visite à l'hôpital ou même la mort, mais ces cas impliquent souvent d'autres facteurs perturbateurs, tels qu'un état de santé déjà médiocre ou des effets de déshydratation. Si vous souffrez d'une intoxication alimentaire, il est essentiel de rester hydraté. D'autres tactiques pour survivre à l'assaut de la maladie consistent à manger des aliments de base simples et non assaisonnés tels que le pain et le riz et à éviter les substances comme les produits laitiers, la caféine et l'alcool. Vous devez également veiller à manger lentement, afin de pouvoir évaluer la réaction de votre estomac à la nourriture avant qu'il ne soit trop tard.

Bien que vous ne puissiez pas garantir que vous l'éviterez complètement, l'intoxication alimentaire est quelque peu évitable. Utilisez ces conseils simples pour éviter les intoxications alimentaires du mieux que vous le pouvez.

Lavez-vous toujours les mains

istockphoto.com

Celui-ci est évident - vous devez toujours vous laver les mains avant de manger ou de préparer de la nourriture. Le désinfectant pour les mains est une bonne alternative lorsque vous n'avez pas accès à un évier, mais il n'est jamais aussi efficace. Le lavage des mains doit être fait avec du savon et de l'eau tiède; assurez-vous de faire mousser pendant au moins 20 à 30 secondes. La friction est la façon dont la plupart des bactéries sont lavées.

Réfrigérez vos restes immédiatement

istockphoto.com

Lavez vos torchons

istockphoto.com

Les torchons sont utilisés presque chaque fois que vous cuisinez. Vous les touchez après vous être lavé les mains. Vous séchez votre comptoir avec eux. Ils se trouvent dans votre cuisine et peuvent attraper toutes sortes de germes. Assurez-vous de laver vos torchons régulièrement; vous pouvez les jeter dans votre lessive avec le reste de vos vêtements et serviettes.

Conservez la viande crue sur l'étagère du bas

istockphoto.com

Cela peut sembler être une recommandation aléatoire, mais l'emplacement du réfrigérateur est important. Si vous placez de la viande sur l'étagère du bas, vous éliminez le risque que le jus de la viande s'égoutte sur vos autres aliments.

Gardez votre réfrigérateur suffisamment froid

istockphoto.com

La plupart des réfrigérateurs offrent la possibilité de modifier la température de votre réfrigérateur et de votre congélateur. Pour éviter un environnement avec des températures où les bactéries peuvent se développer, gardez le réfrigérateur à 40 degrés Fahrenheit ou moins et le congélateur à 0 degrés Fahrenheit.

Recherchez les dates de péremption et de péremption

istockphoto.com

Même si les dates « à utiliser avant » et « meilleur avant » peuvent parfois être préventives et trop prudentes, il est important de prêter attention à elles. Après la date de péremption, jetez les aliments correctement pour vous assurer que vos aliments sont toujours bons à manger.

Évitez les produits laitiers non pasteurisés

istockphoto.com

Autrement connu sous le nom de lait cru, le lait non pasteurisé est généralement considéré comme dangereux à consommer. C'est plus courant à l'étranger, mais quel que soit le pays dans lequel vous vous trouvez, vous devriez l'éviter. Les Centers for Disease Control and Prevention ont émis un avertissement en novembre pour que toute personne ayant consommé du lait cru consulte un médecin. Le fromage non pasteurisé a également été lié à des épidémies d'intoxication alimentaire. Tous ces produits laitiers non pasteurisés peuvent contenir des bactéries d'origine alimentaire telles que la listeria, E. coli et Brucella.

Sachez quels aliments présentent le plus de risques

istockphoto.com

Il semble que certains aliments soient toujours rappelés. La laitue, par exemple, a été impliquée dans toutes sortes d'épidémies, en particulier récemment. Ce n'est pas une coïncidence : certains aliments sont plus susceptibles que d'autres d'attraper des bactéries d'origine alimentaire, que ce soit en raison de leur texture ou de leurs méthodes d'emballage et de production. Soyez très prudent lorsque vous manipulez les aliments les plus susceptibles de vous rendre malade.

Gardez les aliments froids emballés ensemble

istockphoto.com

Lorsque vous faites vos courses, vous ne pensez peut-être pas beaucoup à la façon dont vous rangez la nourriture dans vos sacs. Cependant, une tactique prudente pour pratiquer la sécurité alimentaire consiste à emballer tous les articles congelés et réfrigérés ensemble. Collectivement, ils resteront plus froids, réduisant ainsi le risque d'attirer des bactéries lors de leur voyage du magasin à votre domicile.

Conservez correctement vos aliments

istockphoto.com

Tenez-vous au courant des rappels de produits

istockphoto.com

Lorsqu'un produit alimentaire est rappelé, il est presque toujours immédiatement retiré des rayons. Mais que se passe-t-il si vous avez acheté la nourriture avant l'annonce du rappel ? Souvent, la Food and Drug Administration recommande aux consommateurs de jeter tout produit affecté récemment acheté. Parfois, les entreprises concernées proposent même des remboursements pour les articles achetés. Tenez-vous au courant des rappels et des avis sur le site Web de la FDA.

Décongeler les aliments avec soin

istockphoto.com

Pour beaucoup, il est courant de jeter un morceau de viande congelée sur le comptoir pour la décongeler plus rapidement. Mais cela peut être dangereux, attirant les bactéries d'origine alimentaire si la viande est laissée de côté un peu trop longtemps. Au lieu de cela, vous devriez toujours décongeler la viande au réfrigérateur pendant la nuit ou avec le réglage de décongélation au micro-ondes.

Ne jamais réchauffer les restes plus d'une fois

istockphoto.com


Intoxication alimentaire : combien de temps cela dure + que faire lorsque vous avez mangé quelque chose de mal

Il s'avère que tenter sa chance avec ces restes de sandwichs à la salade de poulet qui étaient restés sur la table libre au travail toute la journée n'était pas une si bonne idée.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique

Maintenant, vous êtes à la maison avec une intoxication alimentaire redoutée, partageant le temps entre le canapé et la salle de bain.

Bien que nous considérions l'intoxication alimentaire ou les maladies d'origine alimentaire comme une chose, il s'agit en fait d'un terme large qui englobe plus de 250 types de germes pathogènes, notamment la salmonelle, l'E. coli et le rotavirus. Et ces germes peuvent provoquer des nausées, des diarrhées et des vomissements à divers degrés, en fonction d'un certain nombre de facteurs.

La gastro-entérologue Christine Lee, MD, répond à quelques questions fréquemment posées sur la façon de surmonter une intoxication alimentaire.

Q : Comment contracte-t-on une intoxication alimentaire ?

UNE: Vous contractez une intoxication alimentaire en mangeant ou en buvant des aliments contaminés par des virus pathogènes, des bactéries, des toxines, des parasites ou des produits chimiques toxiques. Cela ne vient pas toujours de la nourriture pourrie ou avariée. Cela pourrait provenir d'aliments parfaitement bons qui ont été mal manipulés ou cuits.

Q : Combien de temps faut-il pour qu'une intoxication alimentaire s'installe après avoir mangé quelque chose de contaminé ?

UNE: Cela dépend du coupable, de la quantité consommée et du système immunitaire individuel d'une personne. Par exemple, une intoxication alimentaire courante comme Bacillus cereus peut s'installer dans les 6 à 16 heures. Mais certaines maladies d'origine alimentaire sont latentes, ce qui signifie qu'elles doivent se reproduire dans votre système et entrer dans une charge importante. Le virus de l'hépatite A, par exemple, peut prendre 15 à 50 jours pour se manifester.

Mais en général, les types les plus courants prennent de 4 à 24 heures pour s'installer.

Q : Combien de temps dure une intoxication alimentaire ?

UNE: Cela dépend aussi de l'individu. En général, 1 à 10 jours, mais cela peut être plus long dans certaines circonstances.

Q : Une intoxication alimentaire peut-elle vous donner de la fièvre ?

UNE: Oui, une intoxication alimentaire virale ou bactérienne peut parfois produire de la fièvre.

Q : Que faut-il manger en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Il est préférable de s'en tenir à un régime BRAT. Ce serait des choses comme du pain, du riz, du riz au lait, de la compote de pommes, du pain grillé et des bananes. Quelque chose de fade. Ou soupe poulet et nouilles.

Vous voulez éviter les aliments qui sont plus difficiles à digérer pour votre tube digestif, comme les aliments gras, frits ou épicés.

Vous voulez boire beaucoup de liquides, et pas seulement de l'eau. L'eau est isotonique. Si vous êtes malade et que vous perdez beaucoup d'eau à cause de la diarrhée, ou si vous avez de la fièvre et que vous transpirez, le meilleur réapprovisionnement n'est pas exactement de l'eau. Il devrait vraiment s'agir d'un fluide non isotonique. Ce serait quelque chose avec du sel, du sucre ou des électrolytes, comme du Gatorade, du bouillon, du soda au gingembre ou du jus. Lorsque vous consommez ce type de liquide, vous avez tendance à le garder dans votre corps - il est moins susceptible de s'écouler ou d'aller directement dans vos reins où vous l'urinerez ou vous aurez une diarrhée.

Consultez votre médecin si vous souffrez d'une maladie qui limite votre consommation de sodium, comme une maladie cardiaque, hépatique ou rénale.

Q : Que pouvez-vous prendre en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Le sous-salicylate de bismuth (Pepto Bismol®) est généralement bon à prendre. Il a des effets apaisants et anti-inflammatoires. Mais sachez qu'il va noircir vos selles à cause du bismuth. (C'est normal mais peut être alarmant si vous ne vous y attendez pas !)

Je ne recommanderais pas de prendre quelque chose comme le lopéramide (Imodium®) pour arrêter la diarrhée, car il est préférable d'expulser la toxine de votre système plutôt que de la garder.

Q : Devriez-vous consulter un médecin si vous souffrez d'une intoxication alimentaire ?

UNE: Pour la plupart d'entre nous qui avons un système immunitaire sain, nous pouvons généralement nous remettre d'une intoxication alimentaire par nous-mêmes. Tant que vous êtes capable de garder de la nourriture ou des liquides, vous pouvez essayer de vous hydrater à la maison et de le laisser suivre son cours.

Mais si vos nausées sont si graves que vous ne pouvez pas retenir les liquides, vous devez consulter un médecin. Des liquides IV peuvent être administrés pour l'hydratation et pour reconstituer les électrolytes perdus. Vous devriez également consulter un médecin si vous développez une forte fièvre, une diarrhée sanglante ou une douleur extrême.

Pour les personnes qui prennent des médicaments immunomodulateurs ou des médicaments qui suppriment le système immunitaire, ou qui ont des conditions médicales qui suppriment le système immunitaire, je recommande de consulter immédiatement un médecin.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique


Intoxication alimentaire : combien de temps cela dure + que faire lorsque vous avez mangé quelque chose de mal

Il s'avère que tenter sa chance avec ces restes de sandwichs à la salade de poulet qui étaient restés sur la table libre au travail toute la journée n'était pas une si bonne idée.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique

Maintenant, vous êtes à la maison avec une intoxication alimentaire redoutée, partageant le temps entre le canapé et la salle de bain.

Bien que nous considérions l'intoxication alimentaire ou les maladies d'origine alimentaire comme une chose, il s'agit en fait d'un terme large qui englobe plus de 250 types de germes pathogènes, notamment la salmonelle, l'E. coli et le rotavirus. Et ces germes peuvent provoquer des nausées, des diarrhées et des vomissements à divers degrés, en fonction d'un certain nombre de facteurs.

La gastro-entérologue Christine Lee, MD, répond à quelques questions fréquemment posées sur la façon de surmonter une intoxication alimentaire.

Q : Comment contracte-t-on une intoxication alimentaire ?

UNE: Vous contractez une intoxication alimentaire en mangeant ou en buvant des aliments contaminés par des virus pathogènes, des bactéries, des toxines, des parasites ou des produits chimiques toxiques. Cela ne vient pas toujours de la nourriture pourrie ou avariée. Cela pourrait provenir d'aliments parfaitement bons qui ont été mal manipulés ou cuits.

Q : Combien de temps faut-il pour qu'une intoxication alimentaire s'installe après avoir mangé quelque chose de contaminé ?

UNE: Cela dépend du coupable, de la quantité consommée et du système immunitaire individuel d'une personne. Par exemple, une intoxication alimentaire courante comme Bacillus cereus peut s'installer dans les 6 à 16 heures. Mais certaines maladies d'origine alimentaire sont latentes, ce qui signifie qu'elles doivent se reproduire dans votre système et entrer dans une charge importante. Le virus de l'hépatite A, par exemple, peut prendre 15 à 50 jours pour se manifester.

Mais en général, les types les plus courants prennent de 4 à 24 heures pour s'installer.

Q : Combien de temps dure une intoxication alimentaire ?

UNE: Cela dépend aussi de l'individu. En général, 1 à 10 jours, mais cela peut être plus long dans certaines circonstances.

Q : Une intoxication alimentaire peut-elle vous donner de la fièvre ?

UNE: Oui, une intoxication alimentaire virale ou bactérienne peut parfois produire de la fièvre.

Q : Que faut-il manger en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Il est préférable de s'en tenir à un régime BRAT. Ce serait des choses comme du pain, du riz, du riz au lait, de la compote de pommes, du pain grillé et des bananes. Quelque chose de fade. Ou soupe poulet et nouilles.

Vous voulez éviter les aliments qui sont plus difficiles à digérer pour votre tube digestif, comme les aliments gras, frits ou épicés.

Vous voulez boire beaucoup de liquides, et pas seulement de l'eau. L'eau est isotonique. Si vous êtes malade et que vous perdez beaucoup d'eau à cause de la diarrhée, ou si vous avez de la fièvre et que vous transpirez, le meilleur réapprovisionnement n'est pas exactement de l'eau. Il devrait vraiment s'agir d'un fluide non isotonique. Ce serait quelque chose avec du sel, du sucre ou des électrolytes, comme du Gatorade, du bouillon, du soda au gingembre ou du jus. Lorsque vous consommez ce type de liquide, vous avez tendance à le garder dans votre corps - il est moins susceptible de s'écouler ou d'aller directement dans vos reins où vous l'urinerez ou vous aurez une diarrhée.

Consultez votre médecin si vous souffrez d'une maladie qui limite votre consommation de sodium, comme une maladie cardiaque, hépatique ou rénale.

Q : Que pouvez-vous prendre en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Le sous-salicylate de bismuth (Pepto Bismol®) est généralement bon à prendre. Il a des effets apaisants et anti-inflammatoires. Mais sachez qu'il va noircir vos selles à cause du bismuth. (C'est normal mais peut être alarmant si vous ne vous y attendez pas !)

Je ne recommanderais pas de prendre quelque chose comme le lopéramide (Imodium®) pour arrêter la diarrhée, car il est préférable d'expulser la toxine de votre système plutôt que de la garder.

Q : Devriez-vous consulter un médecin si vous souffrez d'une intoxication alimentaire ?

UNE: Pour la plupart d'entre nous qui avons un système immunitaire sain, nous pouvons généralement nous remettre d'une intoxication alimentaire par nous-mêmes. Tant que vous êtes capable de garder de la nourriture ou des liquides, vous pouvez essayer de vous hydrater à la maison et de le laisser suivre son cours.

Mais si vos nausées sont si graves que vous ne pouvez pas retenir les liquides, vous devez consulter un médecin. Des liquides IV peuvent être administrés pour l'hydratation et pour reconstituer les électrolytes perdus. Vous devriez également consulter un médecin si vous développez une forte fièvre, une diarrhée sanglante ou une douleur extrême.

Pour les personnes qui prennent des médicaments immunomodulateurs ou des médicaments qui suppriment le système immunitaire, ou qui ont des conditions médicales qui suppriment le système immunitaire, je recommande de consulter immédiatement un médecin.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique


Intoxication alimentaire : combien de temps cela dure + que faire lorsque vous avez mangé quelque chose de mal

Il s'avère que tenter sa chance avec ces restes de sandwichs à la salade de poulet qui étaient restés sur la table libre au travail toute la journée n'était pas une si bonne idée.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique

Maintenant, vous êtes à la maison avec une intoxication alimentaire redoutée, partageant le temps entre le canapé et la salle de bain.

Bien que nous considérions l'intoxication alimentaire ou les maladies d'origine alimentaire comme une chose, il s'agit en fait d'un terme large qui englobe plus de 250 types de germes pathogènes, notamment la salmonelle, l'E. coli et le rotavirus. Et ces germes peuvent provoquer des nausées, des diarrhées et des vomissements à divers degrés, en fonction d'un certain nombre de facteurs.

La gastro-entérologue Christine Lee, MD, répond à quelques questions fréquemment posées sur la façon de surmonter une intoxication alimentaire.

Q : Comment contracte-t-on une intoxication alimentaire ?

UNE: Vous contractez une intoxication alimentaire en mangeant ou en buvant des aliments contaminés par des virus pathogènes, des bactéries, des toxines, des parasites ou des produits chimiques toxiques. Cela ne vient pas toujours de la nourriture pourrie ou avariée. Cela pourrait provenir d'aliments parfaitement bons qui ont été mal manipulés ou cuits.

Q : Combien de temps faut-il pour qu'une intoxication alimentaire s'installe après avoir mangé quelque chose de contaminé ?

UNE: Cela dépend du coupable, de la quantité consommée et du système immunitaire individuel de la personne. Par exemple, une intoxication alimentaire courante comme Bacillus cereus peut s'installer dans les 6 à 16 heures. Mais certaines maladies d'origine alimentaire sont latentes, ce qui signifie qu'elles doivent se reproduire dans votre système et entrer dans une charge importante. Le virus de l'hépatite A, par exemple, peut mettre 15 à 50 jours à se manifester.

Mais en général, les types les plus courants prennent de 4 à 24 heures pour s'installer.

Q : Combien de temps dure une intoxication alimentaire ?

UNE: Cela dépend aussi de l'individu. En général, 1 à 10 jours, mais cela peut être plus long dans certaines circonstances.

Q : Une intoxication alimentaire peut-elle vous donner de la fièvre ?

UNE: Oui, une intoxication alimentaire virale ou bactérienne peut parfois produire de la fièvre.

Q : Que faut-il manger en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Il est préférable de s'en tenir à un régime BRAT. Ce serait des choses comme du pain, du riz, du riz au lait, de la compote de pommes, du pain grillé et des bananes. Quelque chose de fade. Ou soupe poulet et nouilles.

Vous voulez éviter les aliments qui sont plus difficiles à digérer pour votre tube digestif, comme les aliments gras, frits ou épicés.

Vous voulez boire beaucoup de liquides, et pas seulement de l'eau. L'eau est isotonique. Si vous êtes malade et que vous perdez beaucoup d'eau à cause de la diarrhée, ou si vous avez de la fièvre et que vous transpirez, le meilleur réapprovisionnement n'est pas exactement de l'eau. Ce devrait vraiment être un fluide non isotonique. Ce serait quelque chose avec du sel, du sucre ou des électrolytes, comme du Gatorade, du bouillon, du soda au gingembre ou du jus. Lorsque vous consommez ce type de liquide, vous avez tendance à le garder dans votre corps - il est moins susceptible de s'écouler ou d'aller directement dans vos reins où vous l'urinerez ou vous aurez une diarrhée.

Consultez votre médecin si vous souffrez d'une maladie qui limite votre consommation de sodium, comme une maladie cardiaque, hépatique ou rénale.

Q : Que pouvez-vous prendre en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Le sous-salicylate de bismuth (Pepto Bismol®) est généralement bon à prendre. Il a des effets apaisants et anti-inflammatoires. Mais sachez qu'il va noircir vos selles à cause du bismuth. (C'est normal mais peut être alarmant si vous ne vous y attendez pas !)

Je ne recommanderais pas de prendre quelque chose comme le lopéramide (Imodium®) pour arrêter la diarrhée, car il est préférable d'expulser la toxine de votre système plutôt que de la garder.

Q : Devriez-vous consulter un médecin si vous souffrez d'une intoxication alimentaire ?

UNE: Pour la plupart d'entre nous qui avons un système immunitaire sain, nous pouvons généralement nous remettre d'une intoxication alimentaire par nous-mêmes. Tant que vous êtes capable de garder de la nourriture ou des liquides, vous pouvez essayer de vous hydrater à la maison et de le laisser suivre son cours.

Mais si vos nausées sont si graves que vous ne pouvez pas retenir les liquides, vous devez consulter un médecin. Des liquides IV peuvent être administrés pour l'hydratation et pour reconstituer les électrolytes perdus. Vous devriez également consulter un médecin si vous développez une forte fièvre, une diarrhée sanglante ou une douleur extrême.

Pour les personnes qui prennent des médicaments immunomodulateurs ou des médicaments qui suppriment le système immunitaire, ou qui ont des conditions médicales qui suppriment le système immunitaire, je recommande de consulter immédiatement un médecin.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique


Intoxication alimentaire : combien de temps cela dure + que faire lorsque vous avez mangé quelque chose de mal

Il s'avère que tenter sa chance avec ces restes de sandwichs à la salade de poulet qui étaient restés sur la table libre au travail toute la journée n'était pas une si bonne idée.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique

Maintenant, vous êtes à la maison avec une intoxication alimentaire redoutée, partageant le temps entre le canapé et la salle de bain.

Bien que nous considérions l'intoxication alimentaire ou les maladies d'origine alimentaire comme une chose, il s'agit en fait d'un terme large qui englobe plus de 250 types de germes pathogènes, notamment la salmonelle, l'E. coli et le rotavirus. Et ces germes peuvent provoquer des nausées, des diarrhées et des vomissements à divers degrés, en fonction d'un certain nombre de facteurs.

La gastro-entérologue Christine Lee, MD, répond à quelques questions fréquemment posées sur la façon de surmonter une intoxication alimentaire.

Q : Comment contracte-t-on une intoxication alimentaire ?

UNE: Vous contractez une intoxication alimentaire en mangeant ou en buvant des aliments contaminés par des virus pathogènes, des bactéries, des toxines, des parasites ou des produits chimiques toxiques. Cela ne vient pas toujours de la nourriture pourrie ou avariée. Cela pourrait provenir d'aliments parfaitement bons qui ont été mal manipulés ou cuits.

Q : Combien de temps faut-il pour qu'une intoxication alimentaire s'installe après avoir mangé quelque chose de contaminé ?

UNE: Cela dépend du coupable, de la quantité consommée et du système immunitaire individuel de la personne. Par exemple, une intoxication alimentaire courante comme Bacillus cereus peut s'installer dans les 6 à 16 heures. Mais certaines maladies d'origine alimentaire sont latentes, ce qui signifie qu'elles doivent se reproduire dans votre système et entrer dans une charge importante. Le virus de l'hépatite A, par exemple, peut prendre 15 à 50 jours pour se manifester.

Mais en général, les types les plus courants prennent de 4 à 24 heures pour s'installer.

Q : Combien de temps dure une intoxication alimentaire ?

UNE: Cela dépend aussi de l'individu. En général, 1 à 10 jours, mais cela peut être plus long dans certaines circonstances.

Q : Une intoxication alimentaire peut-elle vous donner de la fièvre ?

UNE: Oui, une intoxication alimentaire virale ou bactérienne peut parfois produire de la fièvre.

Q : Que faut-il manger en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Il est préférable de s'en tenir à un régime BRAT. Ce serait des choses comme du pain, du riz, du riz au lait, de la compote de pommes, du pain grillé et des bananes. Quelque chose de fade. Ou soupe poulet et nouilles.

Vous voulez éviter les aliments qui sont plus difficiles à digérer pour votre tube digestif, comme les aliments gras, frits ou épicés.

Vous voulez boire beaucoup de liquides, et pas seulement de l'eau. L'eau est isotonique. Si vous êtes malade et que vous perdez beaucoup d'eau à cause de la diarrhée, ou si vous avez de la fièvre et que vous transpirez, le meilleur réapprovisionnement n'est pas exactement de l'eau. Il devrait vraiment s'agir d'un fluide non isotonique. Ce serait quelque chose avec du sel, du sucre ou des électrolytes, comme du Gatorade, du bouillon, du soda au gingembre ou du jus. Lorsque vous consommez ce type de liquide, vous avez tendance à le garder dans votre corps - il est moins susceptible de s'écouler ou d'aller directement dans vos reins où vous l'urinerez ou vous aurez une diarrhée.

Consultez votre médecin si vous souffrez d'une maladie qui limite votre consommation de sodium, comme une maladie cardiaque, hépatique ou rénale.

Q : Que pouvez-vous prendre en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Le sous-salicylate de bismuth (Pepto Bismol®) est généralement bon à prendre. Il a des effets apaisants et anti-inflammatoires. Mais sachez qu'il va noircir vos selles à cause du bismuth. (C'est normal mais peut être alarmant si vous ne vous y attendez pas !)

Je ne recommanderais pas de prendre quelque chose comme le lopéramide (Imodium®) pour arrêter la diarrhée, car il est préférable d'expulser la toxine de votre système plutôt que de la garder.

Q : Devriez-vous consulter un médecin si vous souffrez d'une intoxication alimentaire ?

UNE: Pour la plupart d'entre nous qui avons un système immunitaire sain, nous pouvons généralement nous remettre d'une intoxication alimentaire par nous-mêmes. Tant que vous êtes capable de garder de la nourriture ou des liquides, vous pouvez essayer de vous hydrater à la maison et de le laisser suivre son cours.

Mais si vos nausées sont si graves que vous ne pouvez pas retenir les liquides, vous devez consulter un médecin. Des liquides IV peuvent être administrés pour l'hydratation et pour reconstituer les électrolytes perdus. Vous devriez également consulter un médecin si vous développez une forte fièvre, une diarrhée sanglante ou une douleur extrême.

Pour les personnes qui prennent des médicaments immunomodulateurs ou des médicaments qui suppriment le système immunitaire, ou qui ont des conditions médicales qui suppriment le système immunitaire, je recommande de consulter immédiatement un médecin.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique


Intoxication alimentaire : combien de temps cela dure + que faire lorsque vous avez mangé quelque chose de mal

Il s'avère que tenter sa chance avec ces restes de sandwichs à la salade de poulet qui étaient restés sur la table libre au travail toute la journée n'était pas une si bonne idée.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique

Maintenant, vous êtes à la maison avec une intoxication alimentaire redoutée, partageant le temps entre le canapé et la salle de bain.

Bien que nous considérions l'intoxication alimentaire ou les maladies d'origine alimentaire comme une chose, il s'agit en fait d'un terme large qui englobe plus de 250 types de germes pathogènes, notamment la salmonelle, l'E. coli et le rotavirus. Et ces germes peuvent provoquer des nausées, des diarrhées et des vomissements à divers degrés, en fonction d'un certain nombre de facteurs.

La gastro-entérologue Christine Lee, MD, répond à quelques questions fréquemment posées sur la façon de surmonter une intoxication alimentaire.

Q : Comment contracte-t-on une intoxication alimentaire ?

UNE: Vous contractez une intoxication alimentaire en mangeant ou en buvant des aliments contaminés par des virus pathogènes, des bactéries, des toxines, des parasites ou des produits chimiques toxiques. Cela ne vient pas toujours de la nourriture pourrie ou avariée. Cela pourrait provenir d'aliments parfaitement bons qui ont été mal manipulés ou cuits.

Q : Combien de temps faut-il pour qu'une intoxication alimentaire s'installe après avoir mangé quelque chose de contaminé ?

UNE: Cela dépend du coupable, de la quantité consommée et du système immunitaire individuel de la personne. Par exemple, une intoxication alimentaire courante comme Bacillus cereus peut s'installer dans les 6 à 16 heures. Mais certaines maladies d'origine alimentaire sont latentes, ce qui signifie qu'elles doivent se reproduire dans votre système et entrer dans une charge importante. Le virus de l'hépatite A, par exemple, peut mettre 15 à 50 jours à se manifester.

Mais en général, les types les plus courants prennent de 4 à 24 heures pour s'installer.

Q : Combien de temps dure une intoxication alimentaire ?

UNE: Cela dépend aussi de l'individu. En général, 1 à 10 jours, mais cela peut être plus long dans certaines circonstances.

Q : Une intoxication alimentaire peut-elle vous donner de la fièvre ?

UNE: Oui, une intoxication alimentaire virale ou bactérienne peut parfois produire de la fièvre.

Q : Que faut-il manger en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Il est préférable de s'en tenir à un régime BRAT. Ce serait des choses comme du pain, du riz, du riz au lait, de la compote de pommes, du pain grillé et des bananes. Quelque chose de fade. Ou soupe poulet et nouilles.

Vous voulez éviter les aliments qui sont plus difficiles à digérer pour votre tube digestif, comme les aliments gras, frits ou épicés.

Vous voulez boire beaucoup de liquides, et pas seulement de l'eau. L'eau est isotonique. Si vous êtes malade et que vous perdez beaucoup d'eau à cause de la diarrhée, ou si vous avez de la fièvre et que vous transpirez, le meilleur réapprovisionnement n'est pas exactement de l'eau. Ce devrait vraiment être un fluide non isotonique. Ce serait quelque chose avec du sel, du sucre ou des électrolytes, comme du Gatorade, du bouillon, du soda au gingembre ou du jus. Lorsque vous consommez ce type de liquide, vous avez tendance à le garder dans votre corps - il est moins susceptible de s'écouler ou d'aller directement dans vos reins où vous l'urinerez ou vous aurez une diarrhée.

Consultez votre médecin si vous souffrez d'une maladie qui limite votre consommation de sodium, comme une maladie cardiaque, hépatique ou rénale.

Q : Que pouvez-vous prendre en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Le sous-salicylate de bismuth (Pepto Bismol®) est généralement bon à prendre. Il a des effets apaisants et anti-inflammatoires. Mais sachez qu'il va noircir vos selles à cause du bismuth. (C'est normal mais peut être alarmant si vous ne vous y attendez pas !)

Je ne recommanderais pas de prendre quelque chose comme le lopéramide (Imodium®) pour arrêter la diarrhée, car il est préférable d'expulser la toxine de votre système plutôt que de la garder.

Q : Devriez-vous consulter un médecin si vous souffrez d'une intoxication alimentaire ?

UNE: Pour la plupart d'entre nous qui avons un système immunitaire sain, nous pouvons généralement nous remettre d'une intoxication alimentaire par nous-mêmes. Tant que vous êtes capable de garder de la nourriture ou des liquides, vous pouvez essayer de vous hydrater à la maison et de le laisser suivre son cours.

Mais si vos nausées sont si graves que vous ne pouvez pas retenir les liquides, vous devez consulter un médecin. Des liquides IV peuvent être administrés pour l'hydratation et pour reconstituer les électrolytes perdus. Vous devriez également consulter un médecin si vous développez une forte fièvre, une diarrhée sanglante ou une douleur extrême.

Pour les personnes qui prennent des médicaments immunomodulateurs ou des médicaments qui suppriment le système immunitaire, ou qui ont des conditions médicales qui suppriment le système immunitaire, je recommande de consulter immédiatement un médecin.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique


Intoxication alimentaire : combien de temps cela dure + que faire lorsque vous avez mangé quelque chose de mal

Il s'avère que tenter sa chance avec ces restes de sandwichs à la salade de poulet qui étaient restés sur la table libre au travail toute la journée n'était pas une si bonne idée.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique

Maintenant, vous êtes à la maison avec une intoxication alimentaire redoutée, partageant le temps entre le canapé et la salle de bain.

Bien que nous considérions l'intoxication alimentaire ou les maladies d'origine alimentaire comme une chose, il s'agit en fait d'un terme large qui englobe plus de 250 types de germes pathogènes, notamment la salmonelle, l'E. coli et le rotavirus. Et ces germes peuvent provoquer des nausées, des diarrhées et des vomissements à divers degrés, en fonction d'un certain nombre de facteurs.

La gastro-entérologue Christine Lee, MD, répond à quelques questions fréquemment posées sur la façon de surmonter une intoxication alimentaire.

Q : Comment contracte-t-on une intoxication alimentaire ?

UNE: Vous contractez une intoxication alimentaire en mangeant ou en buvant des aliments contaminés par des virus pathogènes, des bactéries, des toxines, des parasites ou des produits chimiques toxiques. Cela ne vient pas toujours de la nourriture pourrie ou avariée. Cela pourrait provenir d'aliments parfaitement bons qui ont été mal manipulés ou cuits.

Q : Combien de temps faut-il pour qu'une intoxication alimentaire s'installe après avoir mangé quelque chose de contaminé ?

UNE: Cela dépend du coupable, de la quantité consommée et du système immunitaire individuel d'une personne. Par exemple, une intoxication alimentaire courante comme Bacillus cereus peut s'installer dans les 6 à 16 heures. Mais certaines maladies d'origine alimentaire sont latentes, ce qui signifie qu'elles doivent se reproduire dans votre système et entrer dans une charge importante. Le virus de l'hépatite A, par exemple, peut mettre 15 à 50 jours à se manifester.

Mais en général, les types les plus courants prennent de 4 à 24 heures pour s'installer.

Q : Combien de temps dure une intoxication alimentaire ?

UNE: Cela dépend aussi de l'individu. En général, 1 à 10 jours, mais cela peut être plus long dans certaines circonstances.

Q : Une intoxication alimentaire peut-elle vous donner de la fièvre ?

UNE: Oui, une intoxication alimentaire virale ou bactérienne peut parfois produire de la fièvre.

Q : Que faut-il manger en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Il est préférable de s'en tenir à un régime BRAT. Ce serait des choses comme du pain, du riz, du riz au lait, de la compote de pommes, du pain grillé et des bananes. Quelque chose de fade. Ou soupe poulet et nouilles.

Vous voulez éviter les aliments qui sont plus difficiles à digérer pour votre tube digestif, comme les aliments gras, frits ou épicés.

Vous voulez boire beaucoup de liquides, et pas seulement de l'eau. L'eau est isotonique. Si vous êtes malade et que vous perdez beaucoup d'eau à cause de la diarrhée, ou si vous avez de la fièvre et que vous transpirez, le meilleur réapprovisionnement n'est pas exactement de l'eau. Il devrait vraiment s'agir d'un fluide non isotonique. Ce serait quelque chose avec du sel, du sucre ou des électrolytes, comme du Gatorade, du bouillon, du soda au gingembre ou du jus. Lorsque vous consommez ce type de liquide, vous avez tendance à le garder dans votre corps - il est moins susceptible de s'écouler ou d'aller directement dans vos reins où vous l'urinerez ou vous aurez une diarrhée.

Consultez votre médecin si vous souffrez d'une maladie qui limite votre consommation de sodium, comme une maladie cardiaque, hépatique ou rénale.

Q : Que pouvez-vous prendre en cas d'intoxication alimentaire ?

UNE: Le sous-salicylate de bismuth (Pepto Bismol®) est généralement bon à prendre. Il a des effets apaisants et anti-inflammatoires. Mais sachez qu'il va noircir vos selles à cause du bismuth. (C'est normal mais peut être alarmant si vous ne vous y attendez pas !)

Je ne recommanderais pas de prendre quelque chose comme le lopéramide (Imodium®) pour arrêter la diarrhée, car il est préférable d'expulser la toxine de votre système plutôt que de la garder.

Q : Devriez-vous consulter un médecin si vous souffrez d'une intoxication alimentaire ?

UNE: Pour la plupart d'entre nous qui avons un système immunitaire sain, nous pouvons généralement nous remettre d'une intoxication alimentaire par nous-mêmes. Tant que vous êtes capable de garder de la nourriture ou des liquides, vous pouvez essayer de vous hydrater à la maison et de le laisser suivre son cours.

Mais si vos nausées sont si graves que vous ne pouvez pas retenir les liquides, vous devez consulter un médecin. Des liquides IV peuvent être administrés pour l'hydratation et pour reconstituer les électrolytes perdus. Vous devriez également consulter un médecin si vous développez une forte fièvre, une diarrhée sanglante ou une douleur extrême.

Pour les personnes qui prennent des médicaments immunomodulateurs ou des médicaments qui suppriment le système immunitaire, ou qui ont des conditions médicales qui suppriment le système immunitaire, je recommande de consulter immédiatement un médecin.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique


Intoxication alimentaire : combien de temps cela dure + que faire lorsque vous avez mangé quelque chose de mal

Il s'avère que tenter sa chance avec ces restes de sandwichs à la salade de poulet qui étaient restés sur la table libre au travail toute la journée n'était pas une si bonne idée.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique

Maintenant, vous êtes à la maison avec une intoxication alimentaire redoutée, partageant le temps entre le canapé et la salle de bain.

Bien que nous considérions l'intoxication alimentaire ou les maladies d'origine alimentaire comme une chose, il s'agit en fait d'un terme large qui englobe plus de 250 types de germes pathogènes, notamment la salmonelle, l'E. coli et le rotavirus. And those germs can cause varying degrees of nausea, diarrhea and vomiting, depending on a number of factors.

Gastroenterologist Christine Lee, MD, answers some commonly asked questions about how to get through a bout of food poisoning.

Q: How do you get food poisoning?

UNE: You get food poisoning from eating or drinking food that is contaminated with pathogenic viruses, bacteria, toxins, parasites or toxic chemicals. It doesn’t always come from rotten or spoiled food. It could come from perfectly good food that was just improperly handled or cooked.

Q: How long does it take food poisoning to set in after you eat something contaminated?

UNE: It depends on what the culprit is, how much was consumed and a person’s individual immune system. For example, common food poisoning like Bacillus cereus can set in within 6 to 16 hours. But there are some foodborne illnesses that are latent, meaning they have to reproduce in your system and get into a large load. Hepatitis A virus, for example, can take 15 to 50 days to present.

But in general, most common types take 4 to 24 hours to set in.

Q: How long does food poisoning last?

UNE: That also depends on the individual. In general, 1 to 10 days, but it can be longer in some circumstances.

Q: Can food poisoning give you a fever?

UNE: Yes, viral or bacterial food poisoning can sometimes produce fever.

Q: What should you eat during food poisoning?

UNE: It’s best to stick to a BRAT diet. That would be things like bread, rice, rice pudding, applesauce, toast and bananas. Something bland. Or chicken noodle soup.

You want to stay away from food that is more challenging for your digestive track to digest, like greasy, fried or spicy foods.

You want to drink lots of fluids, and not just water. Water is isotonic. If you’re ill and you’re losing a lot of water through diarrhea, or if you have a fever and you’re sweating, the best replenishment isn’t exactly water. It really should be a not-isotonic fluid. That would be something with salt, sugar or electrolytes in it, like Gatorade, broth, ginger ale or juice. When you consume that kind of fluid, you tend to keep it in your body — it’s less likely to just run off or go straight to your kidneys where you’ll urinate it out or you have diarrhea output.

Consult your physician if you have a medical condition that limits your sodium consumption, such as heart, liver or kidney disease.

Q: What can you take for food poisoning?

UNE: Bismuth subsalicylate (Pepto Bismol®) is generally fine to take. It has soothing and anti-inflammatory effects. But be aware that it will turn your stool to black due to the bismuth. (This is normal but can be alarming if you’re not expecting it!)

I would not recommend taking something like loperamide (Imodium®) to stop diarrhea, as it’s better to expel the toxin out of your system rather than keeping it in.

Q: Should you go to the doctor if you have food poisoning?

UNE: For most of us with healthy immune systems, we can usually recover from food poisoning on our own. As long as you’re able to keep food or liquids down, then you can try to hydrate at home and let it run its course.

But if your nausea is so severe that you’re unable to keep any fluids down, you need to seek medical help. IV fluids can be administered for hydration and to replete lost electrolytes. You should also see a doctor if you develop a high fever, bloody diarrhea or extreme pain.

For people who are on immunomodulating drugs or medications that suppress the immune system, or who have medical conditions that suppress the immune system, I recommend seeking immediate medical attention.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique


Food Poisoning: How Long It Lasts + What to Do When You’ve Eaten Something Bad

Turns out, taking a chance on those leftover chicken salad sandwiches that had been sitting out on the free table at work all day wasn’t such a great idea.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique

Now you’re home with dreaded food poisoning, splitting time between the couch and the bathroom.

While we think of food poisoning, or foodborne illness, as one thing, it’s actually a broad term that encompasses more than 250 kinds of disease-causing germs, including Salmonella, E. coli and rotavirus. And those germs can cause varying degrees of nausea, diarrhea and vomiting, depending on a number of factors.

Gastroenterologist Christine Lee, MD, answers some commonly asked questions about how to get through a bout of food poisoning.

Q: How do you get food poisoning?

UNE: You get food poisoning from eating or drinking food that is contaminated with pathogenic viruses, bacteria, toxins, parasites or toxic chemicals. It doesn’t always come from rotten or spoiled food. It could come from perfectly good food that was just improperly handled or cooked.

Q: How long does it take food poisoning to set in after you eat something contaminated?

UNE: It depends on what the culprit is, how much was consumed and a person’s individual immune system. For example, common food poisoning like Bacillus cereus can set in within 6 to 16 hours. But there are some foodborne illnesses that are latent, meaning they have to reproduce in your system and get into a large load. Hepatitis A virus, for example, can take 15 to 50 days to present.

But in general, most common types take 4 to 24 hours to set in.

Q: How long does food poisoning last?

UNE: That also depends on the individual. In general, 1 to 10 days, but it can be longer in some circumstances.

Q: Can food poisoning give you a fever?

UNE: Yes, viral or bacterial food poisoning can sometimes produce fever.

Q: What should you eat during food poisoning?

UNE: It’s best to stick to a BRAT diet. That would be things like bread, rice, rice pudding, applesauce, toast and bananas. Something bland. Or chicken noodle soup.

You want to stay away from food that is more challenging for your digestive track to digest, like greasy, fried or spicy foods.

You want to drink lots of fluids, and not just water. Water is isotonic. If you’re ill and you’re losing a lot of water through diarrhea, or if you have a fever and you’re sweating, the best replenishment isn’t exactly water. It really should be a not-isotonic fluid. That would be something with salt, sugar or electrolytes in it, like Gatorade, broth, ginger ale or juice. When you consume that kind of fluid, you tend to keep it in your body — it’s less likely to just run off or go straight to your kidneys where you’ll urinate it out or you have diarrhea output.

Consult your physician if you have a medical condition that limits your sodium consumption, such as heart, liver or kidney disease.

Q: What can you take for food poisoning?

UNE: Bismuth subsalicylate (Pepto Bismol®) is generally fine to take. It has soothing and anti-inflammatory effects. But be aware that it will turn your stool to black due to the bismuth. (This is normal but can be alarming if you’re not expecting it!)

I would not recommend taking something like loperamide (Imodium®) to stop diarrhea, as it’s better to expel the toxin out of your system rather than keeping it in.

Q: Should you go to the doctor if you have food poisoning?

UNE: For most of us with healthy immune systems, we can usually recover from food poisoning on our own. As long as you’re able to keep food or liquids down, then you can try to hydrate at home and let it run its course.

But if your nausea is so severe that you’re unable to keep any fluids down, you need to seek medical help. IV fluids can be administered for hydration and to replete lost electrolytes. You should also see a doctor if you develop a high fever, bloody diarrhea or extreme pain.

For people who are on immunomodulating drugs or medications that suppress the immune system, or who have medical conditions that suppress the immune system, I recommend seeking immediate medical attention.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique


Food Poisoning: How Long It Lasts + What to Do When You’ve Eaten Something Bad

Turns out, taking a chance on those leftover chicken salad sandwiches that had been sitting out on the free table at work all day wasn’t such a great idea.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique

Now you’re home with dreaded food poisoning, splitting time between the couch and the bathroom.

While we think of food poisoning, or foodborne illness, as one thing, it’s actually a broad term that encompasses more than 250 kinds of disease-causing germs, including Salmonella, E. coli and rotavirus. And those germs can cause varying degrees of nausea, diarrhea and vomiting, depending on a number of factors.

Gastroenterologist Christine Lee, MD, answers some commonly asked questions about how to get through a bout of food poisoning.

Q: How do you get food poisoning?

UNE: You get food poisoning from eating or drinking food that is contaminated with pathogenic viruses, bacteria, toxins, parasites or toxic chemicals. It doesn’t always come from rotten or spoiled food. It could come from perfectly good food that was just improperly handled or cooked.

Q: How long does it take food poisoning to set in after you eat something contaminated?

UNE: It depends on what the culprit is, how much was consumed and a person’s individual immune system. For example, common food poisoning like Bacillus cereus can set in within 6 to 16 hours. But there are some foodborne illnesses that are latent, meaning they have to reproduce in your system and get into a large load. Hepatitis A virus, for example, can take 15 to 50 days to present.

But in general, most common types take 4 to 24 hours to set in.

Q: How long does food poisoning last?

UNE: That also depends on the individual. In general, 1 to 10 days, but it can be longer in some circumstances.

Q: Can food poisoning give you a fever?

UNE: Yes, viral or bacterial food poisoning can sometimes produce fever.

Q: What should you eat during food poisoning?

UNE: It’s best to stick to a BRAT diet. That would be things like bread, rice, rice pudding, applesauce, toast and bananas. Something bland. Or chicken noodle soup.

You want to stay away from food that is more challenging for your digestive track to digest, like greasy, fried or spicy foods.

You want to drink lots of fluids, and not just water. Water is isotonic. If you’re ill and you’re losing a lot of water through diarrhea, or if you have a fever and you’re sweating, the best replenishment isn’t exactly water. It really should be a not-isotonic fluid. That would be something with salt, sugar or electrolytes in it, like Gatorade, broth, ginger ale or juice. When you consume that kind of fluid, you tend to keep it in your body — it’s less likely to just run off or go straight to your kidneys where you’ll urinate it out or you have diarrhea output.

Consult your physician if you have a medical condition that limits your sodium consumption, such as heart, liver or kidney disease.

Q: What can you take for food poisoning?

UNE: Bismuth subsalicylate (Pepto Bismol®) is generally fine to take. It has soothing and anti-inflammatory effects. But be aware that it will turn your stool to black due to the bismuth. (This is normal but can be alarming if you’re not expecting it!)

I would not recommend taking something like loperamide (Imodium®) to stop diarrhea, as it’s better to expel the toxin out of your system rather than keeping it in.

Q: Should you go to the doctor if you have food poisoning?

UNE: For most of us with healthy immune systems, we can usually recover from food poisoning on our own. As long as you’re able to keep food or liquids down, then you can try to hydrate at home and let it run its course.

But if your nausea is so severe that you’re unable to keep any fluids down, you need to seek medical help. IV fluids can be administered for hydration and to replete lost electrolytes. You should also see a doctor if you develop a high fever, bloody diarrhea or extreme pain.

For people who are on immunomodulating drugs or medications that suppress the immune system, or who have medical conditions that suppress the immune system, I recommend seeking immediate medical attention.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique


Food Poisoning: How Long It Lasts + What to Do When You’ve Eaten Something Bad

Turns out, taking a chance on those leftover chicken salad sandwiches that had been sitting out on the free table at work all day wasn’t such a great idea.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique

Now you’re home with dreaded food poisoning, splitting time between the couch and the bathroom.

While we think of food poisoning, or foodborne illness, as one thing, it’s actually a broad term that encompasses more than 250 kinds of disease-causing germs, including Salmonella, E. coli and rotavirus. And those germs can cause varying degrees of nausea, diarrhea and vomiting, depending on a number of factors.

Gastroenterologist Christine Lee, MD, answers some commonly asked questions about how to get through a bout of food poisoning.

Q: How do you get food poisoning?

UNE: You get food poisoning from eating or drinking food that is contaminated with pathogenic viruses, bacteria, toxins, parasites or toxic chemicals. It doesn’t always come from rotten or spoiled food. It could come from perfectly good food that was just improperly handled or cooked.

Q: How long does it take food poisoning to set in after you eat something contaminated?

UNE: It depends on what the culprit is, how much was consumed and a person’s individual immune system. For example, common food poisoning like Bacillus cereus can set in within 6 to 16 hours. But there are some foodborne illnesses that are latent, meaning they have to reproduce in your system and get into a large load. Hepatitis A virus, for example, can take 15 to 50 days to present.

But in general, most common types take 4 to 24 hours to set in.

Q: How long does food poisoning last?

UNE: That also depends on the individual. In general, 1 to 10 days, but it can be longer in some circumstances.

Q: Can food poisoning give you a fever?

UNE: Yes, viral or bacterial food poisoning can sometimes produce fever.

Q: What should you eat during food poisoning?

UNE: It’s best to stick to a BRAT diet. That would be things like bread, rice, rice pudding, applesauce, toast and bananas. Something bland. Or chicken noodle soup.

You want to stay away from food that is more challenging for your digestive track to digest, like greasy, fried or spicy foods.

You want to drink lots of fluids, and not just water. Water is isotonic. If you’re ill and you’re losing a lot of water through diarrhea, or if you have a fever and you’re sweating, the best replenishment isn’t exactly water. It really should be a not-isotonic fluid. That would be something with salt, sugar or electrolytes in it, like Gatorade, broth, ginger ale or juice. When you consume that kind of fluid, you tend to keep it in your body — it’s less likely to just run off or go straight to your kidneys where you’ll urinate it out or you have diarrhea output.

Consult your physician if you have a medical condition that limits your sodium consumption, such as heart, liver or kidney disease.

Q: What can you take for food poisoning?

UNE: Bismuth subsalicylate (Pepto Bismol®) is generally fine to take. It has soothing and anti-inflammatory effects. But be aware that it will turn your stool to black due to the bismuth. (This is normal but can be alarming if you’re not expecting it!)

I would not recommend taking something like loperamide (Imodium®) to stop diarrhea, as it’s better to expel the toxin out of your system rather than keeping it in.

Q: Should you go to the doctor if you have food poisoning?

UNE: For most of us with healthy immune systems, we can usually recover from food poisoning on our own. As long as you’re able to keep food or liquids down, then you can try to hydrate at home and let it run its course.

But if your nausea is so severe that you’re unable to keep any fluids down, you need to seek medical help. IV fluids can be administered for hydration and to replete lost electrolytes. You should also see a doctor if you develop a high fever, bloody diarrhea or extreme pain.

For people who are on immunomodulating drugs or medications that suppress the immune system, or who have medical conditions that suppress the immune system, I recommend seeking immediate medical attention.

La Cleveland Clinic est un centre médical universitaire à but non lucratif. La publicité sur notre site aide à soutenir notre mission. Nous n'approuvons pas les produits ou services autres que ceux de Cleveland Clinic. Politique



Commentaires:

  1. Mufid

    Harasho

  2. Tawfiq

    Je partage entièrement son point de vue. Je pense que c'est une bonne idée. Entièrement d'accord avec elle.

  3. Shiloh

    Je m'excuse, je ne peux pas vous aider, mais je suis sûr qu'ils vous aideront à trouver la bonne solution. Ne désespérez pas.

  4. Hoel

    Je pense que tu as tort. Je peux le prouver. Envoyez-moi un e-mail en MP, nous parlerons.

  5. Naomhan

    D'accord, une pièce utile

  6. Langley

    Excusez-moi, j'ai supprimé cette phrase

  7. Rickward

    la question Utile



Écrire un message